Accueil


Histoire du pendule
Nichoirs bicolores
Nichoirs pour les noires
Mangeoires d'oiseaux

En saison, il n'est pas rare d'observer une bicolore perchée sur un fil ou encore sur la corde à linge, le temps de reprendre son souffle.

Photo Gaétan Fortier

C'est la première à nous arriver au printemps, c’est la plus connue de nos hirondelles. Elle a le dos verdâtre sombre et châtoyant, le dessous est uniformément blanc.

La femelle est plus terne mais le ventre est aussi blanc. Elle niche depuis le sud du Québec jusqu’à la Baie-James.

Habituellement peu farouche, l’hirondelle bicolore est sans doute l’oiseau le plus facile à attirer chez-soi. Elle construit son nid fait de brins d’herbe et de plumes dans un nichoir approprié qu’on accroche près de la maison.


Il est vrai de dire qu'un nichoir d'hirondelles bicolores peut être accroché à la bordure d'une fenêtre ou encore au mur de la maison. L'expérience prouve cependant que les bicolores s'installent d'abord là où elles trouvent la sécurité. Et cette sécurité leur sera donnée, très souvent, au beau milieu de la cour. En plus, en gagnant en hauteur, le nichoir deviendra un site envié pour notre espèce préférée.
C’est un oiseau très sociable qui ne craint pas la présence de l’homme. Contrairement à d’autres espèces qui deviennent granivores lorsque les insectes manquent, l’hirondelle bicolore se nourrit seulement d’insectes volants. Elle se retrouve en difficulté quand les insectes tardent à s’envoler tôt le printemps.

C’est bien connu, l’hirondelle bicolore est d’une agilité surprenante. La souplesse de son vol est remarquable et sa rapidité tout simplement imbattable.

Son chant est un gazouilli doux et mélodieux qui la rend des plus attachante. En guise de remerciements pour l’accueil que nous lui réservons, la bicolore revient au même nichoir d’une année à l’autre.

Jadis, l’hirondelle bicolore nichait dans les cavités des arbres laissées par les pics, mais aujourd’hui, elle dépend presque entièrement des maisonnettes mises à sa disposition.

La bicolore se reproduit en couple isolé. Rarement on a vu plus d’un couples se reproduire au même nichoir.