Données techniques du phare
Structure intérieure : acier tubulaire
Structure extérieure : acier pré-peint.

Dimensions : hauteur : 24 pieds ; diamètre : 56 pouces
Toit : octogonal
Nombre de compartiments : 64
Intérieur du phare : on accède au sommet de la tour (compartiments des hirondelles) par une échelle intérieure.
Construction : mai 2001
Le maître d'oeuvre des travaux : André Labonté

UN CONDO DELUXE POUR
LES HIRONDELLES NOIRES À DORVAL

Le premier laboratoire d'hirondelles noires au Québec a été érigé à Dorval en 1997. Pierre Ducas en avait fait le don à l'Association des amateurs d'hirondelles du Québec. Ce condo pouvait accueilir 35 couples d'hirondelles noires. 28 couples y avaient élu domicile au cours de la saison 2000. Le laboratoire était accessible par l'intérieur. Une fois installé sur la plate-forme, les amateurs pouvaient assister aux ébats des oiseaux.

Au cours de l'hiver 2001, les forts vents qui se sont élevés au dessus du lac ont arraché le nichoir de sa base. Ce fut une perte totale.

Qu'à cela ne tienne, les membres de l'Association des amateurs d'hirondelles du Québec ont retroussé leurs manches pour rebâtir ce magnifique laboratoire qui a pris la forme d'un phare qui deviendra, à ne pas en douter, l'illustre phare d'hirondelles noires du Québec. Situé en bordure du lac, il trône déjà majestueusement.

Le premier laboratoire est une réalisation de René Lepage, président d'alors et de son équipe. Yves Myre, directeur, en assumait la supervision.

Celui-ci est une réalisation de Gill Leroux, président de l'Association des amateurs d'hirondelles du Québec et de son équipe. André Labonté, directeur de l'Association, a été le grand maître d'oeuvre de cette très belle réalisation.

Gageons que ce phare va devenir l'inspiration de tous les amateurs d'hirondelles noires, non seulement du Québec mais de toute l'Amérique.